ELETRICIDADE DO PORTUGAL (EDP)

Dernière modification : 16-02-04

 

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

Données générales 

Coordonnées

Av. José Malhoa 
Lote A/13- 1070 
LISBOA

Téléphone : 1-726-3013
Télécopieur : 1-726-5029

Site web : www.edp.pt     (02-02-00)  

Direction João Ramalho Talone est chef exécutif (23-05-03)*

Francisco de la Fuente Sánchez est président (22-05-03)*

Description Eletricidade de Portugal distribue 100% de l'électricité du pays et en produit 85%.
En outre, EDP cherche à se diversifier dans les télécommunications, la gestion de l'eau et la gestion des déchets.
Le gouvernement portugais détient 52% des actions de l'entreprise, alors que  48% de ces actions appartiennent à divers investisseurs privés. (02-02-00)  
Territoire couvert Portugal, Brésil, Maroc, Amérique latine (00)  
Nombre d'employés 13 932 (98)  
Données financières
Bénéfice net 612,7 M $ US (98)  
Chiffre d'affaires 3,5 MM$ US (98)  
Structure et Filiales La Companhia Portuguesa de Produçao de Eletricidade SA est la division du groupe EDP qui s'occupe de la production et de la vente d'énergie. (02-99)  

Quatre filiales d'EDP assurent la distribution de l'électricité: Electricidade do Norte, Electricidade do Centro, Electricidade de Lisboa e Vale do Tejo et Electricidade do Sul. (02-99)

Rede Eléctrica Nacional SA est la division du groupe EDP qui s'occupe de la gestion du système électrique public (SEP). (02-99)

Réorganisation

La privatisation d'EDP représente la plus importante privatisation jamais réalisée au Portugal. En juin 97, le gouvernement portugais a vendu 30% des parts d'EDP.

Les investisseurs ne pouvaient acheter que 5% des parts de l'entreprise. Après la vente, s'ils veulent acquérir plus de 10% d'EDP, ils devront recevoir la permission du gouvernement. Les trois plus importantes entreprises électriques d'Espagne, Endesa, Iberdrola et Union Fenosa étaient intéressées à acheter des parts dans EDP. (04-98)

Le gouvernement portugais a fait part de son intention de vendre une autre tranche de 19% des actions qu'il détient dans Electricidade de Portugal, réduisant ainsi sa participation à 51%. (02-99)

 

Données énergétiques

Puissance installée
TOTALE  7 532 MW (97) 
Thermique 3 555 MW 
Hydroélectrique 3 964 MW   
Éolienne 13 MW 
Production TOTAL : 23,8 TWh  (97) 

Hydraulique : 12,3 TWh
Thermique: 11,5 TWh
Éolienne: 0,022 TWh

Production : Pego

 

La centrale thermique Pego a été mise en service le 1er octobre 1995. Elle a coûté 943 M $ CAN. Elle appartient et est exploitée par Tejoenergia dont les actions sont détenues par un consortium composé de National Power (45%), Endesa (35%), EDF (10%) et EDP (10%).
Puissance installée : 600 MW
Pego représente 8% de la puissance électrique du Portugal. (97)

Production : Pico L'Union Européenne, via le programme Joule (1,66 MM $ US), Eletricidade dos Açores (805 M $ US), EDP (805 M $ US), la Queen's University de Belfast et l'University College de Cork (Irlande) finance la construction d'une centrale alimentée par l'énergie des vagues. Le coût du projet est évalué à 4,83 MM $ US.

Cette centrale est située sur l'île de Pico (15 000 habitants), dans l'archipel des Açores. Elle pourra produire 7 à 8% de l'électricité consommée sur l'île. (04-99)

 

Données commerciales

Nombre de clients 5 M (97)
Tarifs Avec la restructuration d’EDP, l’efficacité de l’entreprise a été grandement améliorée. Ainsi, on a pu diminuer ses tarifs de 30 % pour l’industrie et de 10 % pour les clients résidentiels au cours des 4 dernières années. Les tarifs d’électricité portugais sont parmi les plus élevés en Europe. (96)
Partenariat/Entente de coopération La décision d'EDP de vendre ses parts dans Iberdrola (Espagne) parachève la fin de l'alliance stratégique signée il y a 5 ans entre les deux entreprises. (10-09-03)*
Partenariat/Entente de coopération : Lusophonie EDP offre ses services de conseils  et d'assistance technique aux pays africains lusophones. (02-99) 
Partenariat/Entente de coopération : Macau En Asie, EDP a signé une entente de coopération avec la CEM - Companhia de Electricidade de Macau. (02-99)

 

Activités internationales 

PRODUCTION
Brésil   Depuis 97, date de l'ouverture du marché électrique brésilien,  EDP y a investi 1,3 MM $ US. EDP contrôle maintenant 5,5 % du marché de la distribution via Bandeirante (État de Sao Paulo), Enersul (Mato Grosso del Sul) et Escelsa (Espirito Santo). EDP participe aussi de façon minoritaire à Coelce (Ceara) et Cerj (Rio de Janeiro). EDP entend investir encore 1,1 MM $ US en 5 ans pour augmenter sa puissance installée à 2500 MW, spécialement dans le secteur hydroélectrique. (06-06-01)

EDP prévoit investir plus de 1 MM $ US au Brésil d'ici 2005, pour construire, seul ou avec des partenaires, 5 centrales hydroélectriques et 3 centrales thermiques :

Lajeado  (850 MW)
Peixe (450 MW), 
Ipoeiras (520 MW), 
Sao Salvador (280 MW) 
Tupiratins (820 MW). 
Araraquara (550 MW) 
Revap (550 MW) 
Fafen (58 MW)           (16-03-01)

Electricidade do Portugal (EDP) a signé un contrat avec un partenanire, Grupo Rede, pour la construction de la centrale hydroélectrique de Peixe Angical (425 MW, 370 M$US), située sur la rivière Tocantins. La mise en service est prévue pour 2005. (2002 ; 13-03-02)*

EDP suspend ses investissements au Brésil pour un temps indéterminé. (19-06-02)*

EDP prend le contrôle Escelsa, distributeur d'électricité de l'État de Santa Catarina au Brésil. EDP possède 73 % de la coentreprise Ivan qui elle possède 52,3 % de Escelsa.
L'ANEEL a autorisé EDP à restructurer ses avoirs aux Brésil. L'entreprise veut regrouper tout ses capitaux sous la coupe d'une seule compagnie : EDP Brasil.

EDP Brasil possède :

  • 6,5 % du distributeur Empresa Bandeirante de Energia de Sao Paulo
  • 19 % du distributeur Cerj de Rio de Janeiro
  • 95 % de la coentreprise Enerpeixe, qui responsable de la centrale hydroélectrique Peixe Angical en construction
  • 100 % de EDP Lajeado (qui possède 27.65% de Investco, qui est propriétaire de la centrale hydroélectrique Luis Eduardo
  • Magalhaes/Lajeado de 850 MW dans l'États des Tocantins.
  • 80% de Fafen Energia, une centrale thermique de 58 MW. Le 20% qui reste est propriété de Petrobras
  • 100% du courtier en énergie Enertrade,
  • 100% d'Energest. (14-10-02)*

La EDP a complété la première phase de la restructuration des ses avoirs au Brésil. La filiale EDP Brasil vient d'absorber 96,5 % du capital de Bandeirante Energia et du courtier en énergie Enertrade ainsi que le capital de trois centrales hydroélectriques - lajeado (14,4 %), Peixe (94,8 %), Couto Magalhaes (48,8 %) - et de la centrale thermique Fafen (79,6 %). L'entreprise espère pouvoir terminer la deuxième phase de son plan de réorganisation au premier trimestre de 2003.
EDP a investi 2 G$US au Brésil. Ses distributeurs ont vendu 18,7 TWh à 2,6 M de clients. (05-11-02)*

EDP est à la recherche de capitaux pour la construction de la centrale hydroélectrique Hidrelectrica de Peixe Angical dans le Tocantins. D'une puissance installée de 454 MW, la centrale demandera des investissements de 370 M$US. (16-12-02)*

Brésil : Araraquara EDP a décidé d'abandonner le projet de construction de la centrale au gaz Araraquara de 550 MW dans l'État brésilien de Sao Paulo. Le coût du projet était estimé à 300 M$US. Selon l'entreprise, le manque de clarté dans le secteur, le prix du gaz élevé et des problèmes reliés à l'environnement l'auraient amener à concentrer ses efforts plutôt sur la construction de la centrale hydroélectrique Peixe Angical. (13-05-03)*
Brésil : Couto Magalhaes La centrale hydroélectrique de 150 MW de Couto Magalhaes sur la rivière Araguaia entre les États de Goias et Mato Grosso devrait entrer en service en 2007. Les investissements nécessaires pour la construction sont évalués à 109 M$US. EDP (Portugal) possède 48,8 % du capital de la centrale.(17-01-03)*
Brésil : Fafen EDP est en train de mettre la dernière main à l'expansion de la centrale thermique de Fafen dans l'État de Bahia au Brésil. La centrale passera de 58 à 133 MW. (13-05-03)*
Brésil : Peixe Angical

EDP a signé un contrat avec un partenanire, Grupo Rede, pour la construction de la centrale hydroélectrique de Peixe Angical (425 MW, 370 M$US), située sur la rivière Tocantins. La mise en service est prévue pour 2005. (13-03-02)*

Le plus gros investissement d'EDP au cours des 3 prochaines années sera dans la centrale hydroélectrique Peixe Angical (452 MW) sur la rivière des Tocantins au Brésil. Estimée au coût de 363 M$US, la construction de la centrale devrait se terminer en 2006. (17-01-03)*

EDP a vendu ses 40 % des parts de la centrale hydroélectrique brésilienne Peixe Angical à Furnas Centrais Electrica, une filiale d'Eletrobras, qui détenait déjà 59 % de la centrale. (15-10-03)*

L'Aneel a donné son aval à la vente de 40 % des actions à droit de vote de Enerpeixe, concessionnaire du projet de la centrale hydroélectrique Angical sur le fleuve Tocantins dans l'État du même nom au Brésil, à l'entreprise d'État Furnas. Malgré cette vente, EDP restera à la barre de la coentreprise. (02-01-04)*

Guatemala : Empresa Electrica de Guatemala Un consortium mené par Iberdrola (Espagne), mais comprenant également Eletricidade de Portugal et Teco-Energy (Floride), vient de se porter acquéreur de 80% des parts de EEGSA  (Empresa Electrica de Guatemala) pour la somme de 750 M$ CAN. (08-98)
Macau : Companhia de Eletricidade de Macau La direction d'EDP a annoncé l'acquisition de 17% des actions de Companhia de Eletricidade de Macau, portant ainsi sa participation dans cette entreprise à 22%. (03-99)
DISTRIBUTION
Maroc : Rabat-Salé   Les activités internationales d'EDP comprennent la signature d'un contrat exclusif d'une durée de 30 ans avec les autorités de Wilaya de Rabat-Salé au Maroc. Ce contrat, obtenu en association avec Pleiade, Urbaser et Alborada, concerne la fourniture de services publics tels la distribution d'électricité, l'approvisionnement en eau et les installations sanitaires. (02-99) 

Pour une image plus complète de la situation au Portugal, consultez l'index Portugal.