L-endesas.gif (2098 octets)

Endesa 

Dernière modification : 05-02-04

Données générales
Données énergétiques
Données commerciales
Activités internationales

Données générales 

Coordonnées Endesa

187 Principe de Vargara
28002 Madrid
Espagne

Téléphone : 91-566-8800
Télécopieur : 91-563-8181   (02-02-00)
  

Direction

Président du Conseil : Manuel Pizarro Moreno (14-05-02)*

Description En termes de profits, selon les données de 97, le Groupe Endesa est la deuxième entreprise d'Espagne. En termes de revenus, le groupe se classe au sixième rang. 
Le Groupe Endesa produit 47 % de l'électricité espagnole et contrôle 43 % et de la distribution du pays. En Espagne, le groupe est premier dans ces deux domaines. Parmi l'ensemble des électriciens européens, il se classe au quatrième rang. (02-99)
  
Nombre d'employés 21 453 (05-00)  
Données financières
Actif 28,995 G$US (05-00)  
Bénéfice net 1  G$US  (05-00)  

Endesa vendra la centrale hydroélectrique de Canutillar (172 MW), des lignes de transports et ses parts (60 %) dans Infrastructura 2000 en 2003. La vente permettra à l'entreprise de réduire de 50 M$US ses dettes qui s'élèvent à 200 M$US. (09-10-02)*

À cause des problèmes financiers d'Endesa en Amérique latine, l'entreprise revoit à la baisse ses investissements en Europe. Le but premier du groupe jusqu'en 2006 sera de réduire sa dette de 23,8 G€. L'entreprise diminuera ses investissements de 13 à 3,3 G€ pour les cinq prochaines années et d'ici 2006, elle espère obtenir 6,8 G€ grâce à la vente d'actif.
Endesa construira moins de centrales en Espagne et la modernisation de ses centrales italiennes sera retardée. (05-11-02)*

Pour réduire sa dette, Endesa envisage d'investir que 2,2 G€ en 2003 quoiqu'elle dispose de 5 G€ en liquidité. (15-05-03)*

Structure et Filiales

Depuis 1992, les activités internationales d’Endesa sont realisées par sa filiale Endesar. Les activités principales d'Endesar sont la production, le transport et la distribution d'électricité. Depuis sa création, Endesar a investi 594,6 M $ US à l'étranger. En Amérique latine, Endesa est l'électricien étranger le plus important. 
Puissance installée à l'étranger : 3 500 MW  (02-99)

Endesa et ASM Brescia (Italie) ont formé une coentreprise (50 - 50) : Ergon Energia. Cette nouvelle entreprise fournira gaz, électricité et services aux clients libéralisés italiens. `
L'électricité proviendra des centrales détenues par Endesa en Italie qui totalisent 5 720 MW et dont la production pour 2003 est estimée à environ 18 TWh. (04-11-03)*

Réorganisation Le gouvernement espagnol entend procéder sous peu à la complète liquidation des parts qu'il détient encore dans Endesa. Après plusieurs ventes succesives, l'État espagnol détient encore une participation de 3,2 % dans l'entreprise. Ce dernier espère obtenir 1 MM $ CAN pour la vente, qui devrait avoir lieu à la fin de février. (01-99)

À la fin de 1997, l'actionnaire principal d'Endesa demeurait le gouvernement espagnol, qui détenait 41,19 % des part de l'entreprise via la Sociedad Estatal de Participaciones Industriales (SEPI).
En octobre 97, le gouvernement a vendu une tranche de 25,7 % des parts du groupe Endesa. La privatisation devait être complétée en 1998. (02-99)

Endesa va mettre sur pied une nouvelle division qui aura pour mandat de développer des projets en Europe. L'entreprise prévoit investir près de 3 MM $ US en Europe au cours des cinq prochaines années. (11-05-00)  

Iberdrola et Endesa vont fusionner. La nouvelle entreprise qui sera ainsi créée, si les différentes autorités concernées donnent leur approbation, aura une valeur boursière de plus de 31 MM $ US et un chiffre d'affaire de près de 12 MM $ US, ce qui en ferait l'une des plus importantes entreprises de ce type en Europe. (18-10-00)

La Commission espagnole de l'Énergie a donné son approbation à la fusion d'Endesa et d'Iberdrola, mais en posant certaines conditions. Ainsi, la part de marché de la nouvelle entreprise ne devra pas excéder celle détenue actuellement par Endesa, soit 41 %. La nouvelle entreprise devra donc se départir de certains de ses actifs. (01-01)

Endesa crée la compagnie Viesgo, une entreprise de production et de distribution qui sera la 5ème plus importante d'Espagne. Les unités de production de la nouvelle compagnie (36 % thermique, 29 % gaz et fioul, 25 % hydroélectrique et 10 % nucléaire) seront les anciennes centrales hydroélectriques de Electra de Viesgo (668 MW), les parts d'Endesa dans les centrales nucléaires de Garona (50 %, 466 MW) et Trillo (1 %, 1066 MW) et les centrales thermiques d'Algeciras (753 MW), Peuentenuevo (324 MW), Puertollano (221 MW), Cercs (160 MW), Escucha (160 MW) et Escatron (80 MW), ce qui totalise 2 610 MW, soit 5,4 % du marché espagnol. La branche de distribution fournira à 560 000 clients 4,8 TWh par an, ce qui représente 3 % du marché. La nouvelle entité  regroupera les actifs dont se départira Endesa dans le contexte de libéralisation du marché européen. (31-05-01)

Données énergétiques

Puissance installée
TOTALE 22 523 MW  (98) 
Thermique 12 918 MW  
Hydroélectrique 6 127 MW 
Nucléaire 3 478 MW 
Production 

Endesa produit actuellement 48 % de l'électricité de l'Espagne. (98)

Production (98) :

TOTALE 90 TWh
Thermique 51 TWh
Hydroélectrique 11 TWh
Nucléaire 28 TWh

Avec ses 22 500 MW de puissance installée, Endesa produit plus de la moitié de l'électricité du pays, principalement à partir de sources thermiques et nucléaires. (02-02-00)

89,657 GWh  (05-00)

Le groupe Endesa a produit en Espagne 89,42 TWh en 2002, une augmentation de 3,2 % sur la précédente année. La compagnie seule a produite 78,16 TWh en 2002, une croissance de 3,1 % par rapport à 2001. (08-01-03)*

Production d'Endesa en 2002 :

Espagne : 89,417 TWh (augmentation de 3,2 % sur 2001).
Reste de l'Europe : 29,711 TWh
Amérique latine : 42,697 TWh (diminution de 3,3 % sur 2001)
(14-02-03)*

Production : As Pontes Endesa va investir 274 M€ pour l'extension d'As Pontes, la plus grosse centrale électrique au charbon de l'Espagne avec ses 1 400 MW. Les travaux devraient allonger la durée de vie de la centrale de 20 ans. (10-04-03)*
Production : Ciudad Real Endesa Cogeneracion y Renovables, filliale d'Endesa, s'apprête à construire une centrale de 14 MW qui sera alimentée à partir des résidus provenant de l'extraction de l'huile d'olive. La centrale sera construite à Ciudad Real, à proximité des principales plantations d'oliviers du pays. (08-98)
Production : Éolienne

Endesa se lance dans l’énergie éolienne. Elle a actuellement 20 projets pour une puissance combinée de 642 MW et un investissement global de 674 M$CAN.  (96)

Endesa, par l'intermédiaire de sa filiale Endesa Cogeneracion y Renovables (ECYR), a commencé la construction d'un parc éolien comptant 115 aérogénérateurs dont la puissance installée cumulée sera de 75,9 MW. Le parc, dont le coût est estimé à 65 M€, pourra produire 207,5 GWh annuellement. (04-09-03)*

Les éoliennes d'Endesa Cogeneracion y Renovables (ECYR) ont produit 1,556 TWh d'électricité en 2002, soit 18,19 % de la production éolienne national espagnole. La puissance éolienne de ECYR en Espagne est de 780 MW, soit 20 % du parc éolien national. (04-09-03)*

Endesa a mis en service un parc éolien dans la province de Teruel. Le parc, d'une puissance installée de 9,24 MW a coûté 7,3 M€. L'entreprise espagnol a déjà investi 46,26 M€ dans la construction de 3 autres parcs éoliens déjà en opération dans la même province; ensemble, les 4 parcs totalisent une puissance de 53,46 MW. (25-09-03)*

Tarifa : Construction Endesa investira 70 M€ dans la construction d'un complexe éolien de production d'électricité à Tarifa (Cadix) en Andalousie en Espagne. La nouvelle installation pourra produire environ 215 GWh par année. (06-11-03)*
Production : Elcogas La centrale à cycle combine de 335 MW de Puertollano sera mise en service en 1996. Projet pilote, l’ouvrage brûlera un gaz de synthèse fabriqué à partir du charbon. Son avantage est d’être plus efficace et surtout beaucoup moins polluante que les centrales thermiques classiques. En grande partie subventionnée par l’Union Européenne, la centrale a coûté 1,3 MM $ CAN. L’ouvrage appartient à Elcogas, un consortium d’électriciens espagnols et européens. (96)

Endesa possède 30,53 % des parts d'Elcogas. (04-97)

La centrale de Puertollano s’avère plus coûteuse que prévu. Les entreprises impliquées dans le projet devront investir 600 M $ CAN supplémentaires afin de financer les opérations de la centrale. Depuis sa mise en service en 96, la centrale utilise du gaz provenant du réseau espagnol. Il n’a pas encore été possible de la faire fonctionner en récupérant des déchets chimiques, d'où l’augmentation des coûts d’exploitation. (08-97)

Production : Tarragona Endesa va construire une centrale au gaz de  400 MW à Tarragona, en Espagne. La centrale, qui coûtera 190 M $ US à construire, sera terminée en 2002. La compagnie pétrochimique Dow s'est engagée à acheter la production de la centrale. (10-99)
Production : Investissement Endesa a annoncé qu'elle investirait 12 G€ au cours de la période 2003-2008. De ce montant, 9 G€ seront dépensés dans la production d'électricité en Espagne où l'entreprise espère faire augmenter de 14 % sa puissance installée pour qu'elle atteigne 22 000 MW. L'entreprise veux aussi faire passer de 1 200 à 4 000 MW son parc de centrales à cycle combiné et de 1 400 à 3 400 son parc de production à partir de l'énergie renouvelable. (24-10-03)*
Transport

Red Electrica a acheté les réseaux de haute tension d'Endesa pour 950 M€. (07-11-02)*

Endesa, Iberdrola, Union Fenosa et Hidroelectrica del Cantabrico devront se départir de 7 % de leurs parts dans Red Electrica d'ici la fin de l'année 2003, laissant à chacun que 3 % des parts du transporteur. La ventes rapportera en tout aux 4 entreprises environ 420 M€. (02-06-03)*

Distribution L'entreprise est le premier distributeur du pays. (02-02-00)
Sodesa Comercializacao de Energia Endesa et l'entreprise portugaise Sonea viennent de fonder la coentreprise Sodesa Comercializacao de Energia qui vendra de l'électricité au Portugal. Les deux entreprises ont 50 % des parts. La Sodesa a déjà des contrats pour vendre 0,8 TWh et négocie de nouveau contrats pour 1,7 TWh de plus. (22-10-02)*
Acquisition : Repsol Endesa a acheté  3,64 % des actions de Repsol, pour la somme de 578 M $ US. (02-99)

Repsol ayant eu recours à l'émission d'actions pour financer sa prise de contrôle du pétrolier argentin YPF, Endesa devra investir près de 300 M $CAN supplémentaire pour maintenir son niveau de participation à 3,64 %. (06-99)

 

Données commerciales

Vente d'électricité 6  G$US  (05-00) 
Importations / Exportations Importations :

Maroc Le Maroc a pour la première fois exporté 0,010 TWh d'électricité en Espagne en raison des pics de la demande atteint dans la péninsule ibérique lors des froids inhabituels de la fin décembre 2001. Endesa a acheté une partie de cette électricité, tout comme Union Fenosa. (ONE, 2002 ; 02-01-02)


Exportations : 

Maroc Afin de combler son déficit de production, surtout dans les périodes de pointe, ONE (Office National d'Électricité du Maroc) a signé deux contrats d'approvisionnement avec Endesa et RED, deux sociétés espagnoles. Le contrat avec Endesa stipule que ONE achètera 200 MW d'électricité, alors que celui conclut avec RED prévoit l'achat de 90 MW. (05-99)
Partenariat/Entente de coopération : Commerce électronique Douze entreprises énergétiques européennes vont mettre sur pied une filiale conjointe qui aura le mandat d'offrir des services énergétiques sur Internet. En 1999, la valeur des transactions énergétiques par Internet en Europe n'était que de 37 M $US, mais on prévoit que, d'ici 2006, la valeur de ce type de transaction atteindra 24 MM $US. Les douze entreprises participantes sont Scottish Power (Royaume-Uni), Endesa (Espagne), ÉDF (France), ENEL (Italie), Iberdrola (Espagne), RWE (Allemagne), Vattenfall (Suède), Electrabel (Belgique), Nuon (Pays-Bas), National Grid (Royaume-Uni), Northern Electric (Royaume-Uni) et United Utilities (Royaume-Uni). (05-09-00)
Partenariat/Entente de coopération : Gaz Natural Les groupes espagnols Endesa et Gaz Natural ont signé à Madrid une série d'accords de collaboration dans plusieurs secteurs d'activités. Ces accords portent sur la fourniture de gaz naturel, la collaboration dans la construction de nouvelles usines de production d'électricité, la distribution et la commercialisation de gaz naturel, ainsi que la coopération à l'internationale. (10-98)
Plan de développement Endesa a déposé son plan d'investissement pour les années 2000-2004. L'entreprise prévoit investir 10 G$US dans les différents pays où elle est présente : 3,5 MM $ US iront dans des investissements en Europe, 3 MM $ US en Amérique latine et 1,5 G$US en Espagne. Le reste est destiné à financer d'autres secteurs d'activités, comme les télécommunications. (12-04-00)

Endesa prévoit investir près de 14 MM $ US en Europe au cours des dix prochaines années, afin de consolider sa présence sur le continent. (01-02-01)

Activités internationales 

PRODUCTION
Amérique centrale Endesa se joint aux entreprises nationales des 6 pays membres de l'Empresa Proprieta de la Linea (EPL), c'est-à-dire le Guatemala, le Salvador, le Honduras, le Nicaragua, le Costa Rica et le Panama. Endesa sera responsable de la construction, des opérations et de l'entretien de cette ligne de 1880 km entre les pays d'Amérique centrale. L'EPL réunira ces pays au sein d'un marché régional supervisé par la Comision Reguladora de Energia. (03-12-01)
Amérique latine  Endesa Chili détient 18 centrales au Chili, 6 au Pérou et 4 en Argentine. (09-99)

Même si Endesa ne dispose d'aucune centrale fonctionnelle en Amérique latine, de nombreuses centrales, d'une puissance installée combinée de 11 700 MW, sont actuellement en construction. (03-11-00)

Enersis, une coentreprise contrôlée par Endesa a accumulé une dette de 8,5 G€ et vient de voir sa cote de solvabilité abaisser de deux points par Moody's. (05-11-02)* 

Enersis, filiale sud-américaine d'Endesa, a essuyé des pertes de 311 M$US en 2002. (01-04-03)*

Endesa prévoit investir 2 G$US au cours des 4 prochaines années en Amérique latine. La majeure partie de ces investissements - 350 M$US par année de 2003 à 2006 - se fera dans les secteurs de la production et de la distribution d'électricité. L'achèvement des deux plus important projets de production de l'entreprise dans cette partie du globe, soit la centrale hydroélectrique Ralco dans le sud du Chili et la centrale thermique de Fortaleza au Brésil dans l'État du Ceara s'élèvera à 590 M$US. (06-06-03)*

Les producteurs d'électricité d'Amérique latine appartenant à Endesa ont une puissance installée combinée de 13,265 MW. (23-06-03)*

Endesa a l'intention d'arrêter son expansion en Amérique latine pour se concentrer sur le retour des ses investissements.
Endesa contrôle 10 % du secteur électrique sud-américain. (03-02-04)*

De 2004 à 2008, Endesa planifie d'investir 2,4 G€ en Amérique latine, 1,9 G€ dans la maintenance et 500 M€ dans la construction de nouvelles centrales. (05-02-04)*

Argentine : Éolienne Endesa et Elecnor vont investir 2,25 MM $ US dans la construction de divers parcs d'éolienne en Pantagonie, dans le sud de l'Argentine. (06-02-01)

Endesa et Elecnor ont créé une entreprise dénommée Energias Argentinas S.A. (Enarsa) pour gérer le développement du potentiel éolien argentin. La nouvelle compagnie entend installer une puissance de production de 3000 MW au cours des 10 prochaines années. La première phase prévoit la construction d'un parc de 280 MW à Chubut y Neuquén, un investissement de 251 M d'euros. (04-01)

Argentine : Paysandu Alstom (France), Endesa (Espagne) et UTE (Uruguay) ont signé une entente de coopération pour la construction d'une centrale à Paysandu en Argentine. La centrale de 730 M $ US produira de l'électricité pour le marché brésilien. (09-00)
Brésil Endesa s'en tiendra pour le moment à deux projets au Brésil : sa seconde ligne de transport avec l'Argentine et la construction de la centrale thermique de Fortaleza (207 M$US, entrée en service prévue pour 2003). (01-02-02)*
Brésil : Cerj Endesa investira 100 M$US en 2003 pour diminuer la dette du distributeur de Rio de Janeiro Cerj. (08-11-02)*
Brésil : CGTF

Endesa construit depuis mai 2002 la centrale au gaz de CGTF (310,7 MW, 210 M$US) dans le port de Pecem. La centrale devrait entrer en service dès 2003. (08-07-02)*

Endesa (Espagne) a inauguré une nouvelle centrale au gaz de 310 MW située dans la ville portuaire de Pacem au Brésil. L'entreprise espagnole détient 51 % de la centrale alors que le reste appartient à sa filiale chilienne Enersis. (19-02-04)*

Brésil : Fortaleza

Endesa Internacional investit 207 M$US et détiendra 51 % des parts de la nouvelle centrale thermique de Fortaleza (310 MW) qui devrait entrer en opération en 2003, dans le port de Pecem (État de Ceara). L'électricité produite sera achetée par COELCE en vertu d'une entente de 20 ans. (23-01-02)*

Endesa a inauguré la centrale au gaz à cycle combiné Fortaleza dans l'État brésilien de Ceara. La construction de la centrale de 310 MW aura coûté 250 M$US.
Endesa possède 51 % de la centrale et Enersis, la filiale chilienne de l'entreprise espagnole, détient le reste. (30-01-04)*

Bolivie : Edegel La filiale péruvienne d’Endesa, Edegel, est active en Bolivie. Entre 1997 et l’an 2000, elle construira 3 centrales hydroélectriques qui auront une puissance installée combinée de 250 MW. Cela représente des investissements de 420 M $ CAN. (08-97) 
Chili

Endesa contrôle 46% de la production électrique au Chili, de même que 50% des infrastructures de transport. Environ 89% de l'énergie produite par Endessa l'est à partir de centrales hydroélectriques. 
Puissance installée en 97 : 5 313 MW  (07-98)

La vente de la centrale hydroélectrique de Canutillar (172 MW), des lignes de transports et ses parts (60 %) dans Infrastructura 2000 en 2003 fera passer la part de la puissance installée de l'entreprise dans le réseau chilien de 52 % à 49 %. (09-10-02)*

Chili : Atacama Le projet Atacama comprend la construction d'un pipeline de 925 km entre l'Argentine et le Nord du Chili, d'un complexe énergétique de 600 MW (3 centrales de 200 MW) et d'installations de dessalement de l'eau de mer à Mejillones. Coût total du projet : 1,3 MM $ CAN. Le gaz sera directement vendu aux compagnies du Nord du Chili, entre autres à Edelnor, une compagnie énergétique contrôlée par Southern Energy (EU). Le projet devrait être terminé au début de 1999. (03-97)
Chili : Canutillar

Endesa vendra la centrale hydroélectrique de Canutillar (172 MW), des lignes de transports et ses parts (60 %) dans Infrastructura 2000 en 2003. La vente permettra à l'entreprise de réduire de 50 M$US ses dettes qui s'élèvent à 200 M$US. (09-10-02)*

Endesa Chile a vendu sa centrale hydroélectrique de Canutillar au Chili pour 174 M$US à Hidroelectrica Vieja S.A. une filiale de Minera Valparaiso S.A. (28-03-03)*

Chili : Enersis

Endesa-Espagne et Enersis formeront un consortium pour acquérir et exploiter des projets énergétiques en Amérique latine. La coentreprise sera détenue à 55 % par Endesa et à 45% par Enersis. Enersis est la plus importante entreprise d’électricité en Amérique latine. (08-97)

En 97, Endesa a acquis 29,2 % du groupe Enersis (clients: 5,4 millions; ventes: 27,3 TWh) (02-99)

Le 10 mai, la commission anti-monopole chilienne a levé son interdiction au sujet de l'achat d'Endesa (Chili) par Enersis, une filiale d'Endesa (Espagne). Cette dernière a donc «pris le contrôle du groupe de distribution électrique Endesa, qui assure l'approvisionnement de Santiago du Chili, via une opération d'un montant de 2,1 MM $ US. L'espagnole contrôle maintenant environ 60% de l'entreprise chilienne. (05-99)

La compagnie espagnole d'électricité ENDESA a entrepris la vente de plusieurs secteurs de sa filiale chilienne ENERSIS qu'elle considère comme non stratégiques, pour un montant qui pourrait s'élever à environ 1 MM d'euros. La première société mise en vente est AGUAS CORDILLERA, qui administre le secteur de l'eau à l'est de Santiago. Les autres secteurs d'activités que pourrait céder ENDESA sont l'immobilier, le réseau électrique ainsi que les concessions d'autoroutes détenues par ENDESA CHILE. (09-99)

La filiale latino-américaine d'Endesa, Enesis, a réussi à diminuer sa dette de 9 G$US de 25 % en 12 mois. (02-12-03)*

Endesa a augmenté sa participation dans sa succursale Enersis à 60,63 % et, par la même occasion, a injecté un capital de 1,695 G€ dans l'entreprise chilienne. (26-12-03)*

Chili : Ralco Endesa, par l'entremise de sa filiale chilienne Enersis, va construire une centrale hydroélectrique de 570 MW à Ralco. (11-02-02)*

La construction du barrage de Ralco (570 MW), projet piloté par Endesa, est retardée par la vive opposition de Pehuenches dont les terres seront inondées. La centrale doit, en théorie, être entièrement opérationnelle en 2004. (05-03-02)*

France : Snet Endesa a acquit 30 % de la SNET, un groupe qui produit 3 % de l'électricité en France. (26-04-01)
Italie : Elletrogen Endesa a acquis pour 2,63 MM d'Euros Elletrogen qui regroupe 8 centrales (5 thermiques, 3 hydroélectriques) totalisant 5 500 MW, soit 7 % de la puissance installée italienne. (15-08-01)
Maroc : Tahaddart  Un accord est intervenu entre les partenaires impliqués dans le projet de centrale à cycle combiné de Tahaddart (385 MW, 250 M$US). ONE détiendra 48 % des parts de la société qui financera, construira et exploitera la centrale, Endesa 32 % et enfin Siemens 20 %. ONE achètera la production pendant 20 ans et le début des opérations est prévu pour 2004. (10-12-01)
Pérou Les producteurs Etevensa et Eepsa seront privatisés au 3ème et 4ème trimestres de 2002. L'État péruvien détient 38,2 % d'Etevensa (500 MW de puissance installée totale) contre 60 % à Endesa, et 40 % des parts d'Eepsa (150 MW de puissance installée totale). (07-06-02)*
Pérou : Edelnor Endesa détient 60 % des parts d'Edelnor et l'État péruvien 36,5 %. Edelnor est le plus important distributeur péruvien avec 4 M de clients à Lima et les environs. (2002 ; 11-03-02)*
Pologne : Elektrownia Opole SA Endesa et Elektrownia Opole SA ont signé une entente de coopération par laquelle la société espagnole pourra, en collaboration avec son nouveau partenaire, entreprendre le développement de nouveaux projets. De plus, elle pourra prendre une part plus active dans la privatisation du secteur électrique polonais. (09-99)
TRANSPORT
Amérique centrale Endesa participe au projet Siepac qui prévoit la construction d’une ligne d’interconnexion de 1 600 km traversant l’Amérique centrale. (96)

Endesa (Espagne) et Red Electrica sont en charge d'un projet d'étude d'impacts environnementaux de l'interconnexion des réseaux d'Amérique centrale.
Les six pays d'Amérique centrale participent à ce projet de 300 M $US, qui bénéficie de l'appui de Banque Interaméricaine de Développement. Les 1800 km de lignes de transport devraient entrer en opération en l'an 2000. (99-02)

Argentine - Brésil Endesa va entreprendre la construction d'une ligne de transport entre l'Argentine et le Brésil. La construction de la ligne de 530 km coûtera 330 M $ US. (14-07-00)

Endesa a commencé la construction d'une ligne de transport de 2000 MW entre le Brésil et l'Argentine, un investissement de 350 M $ US. L'entrée en opération est prévue pour mai 2002. (23-04-01) 

CIEN, entreprise détenue à 95 % par Endesa, a activé le quatrième module de sa seconde interconnexion entre l'Argentine et le Brésil, ajoutant 500 MW aux 1500 MW déjà en service. La ligne peut désormais transporter 2000 MW dans les deux sens. Le projet aura nécéssité des investissements de 700 M$US. (01-08-02)*

Argentine - Chili : GasAtacama Endesa Chili contrôle 40% du projet GasAtacama, qui permettra le transport de gaz entre l'Argentine et le Chili. (09-99)
Chili : Vente d'actifs Endesa va vendre ses actifs dans le secteur chilien du transport. Les 500 km de lignes à 200 kV sont opérées par sa filiale Certa et Endesa espère en tirer 35 M$US. (19-04-02)*
Maroc Endesa sera la première entreprise espagnole à importer de l'électricité du Maroc, soit 35 MW en période de pointe. (18-12-01)*
DISTRIBUTION
Amérique latine

Endesa prévoit investir 2 G$US au cours des 4 prochaines années en Amérique latine. La majeure partie de ces investissements - 350 M$US par année de 2003 à 2006 - se fera dans les secteurs de la production et de la distribution d'électricité. (06-06-03)*

Les filiales d'Amérique latine d'Endesa ont vendu 47,494 TWh en 2002, une augmentation de 1,5 % par rapport à l'année précédente. Le nombre de clients a connu de son côté une croissance de 2,9 % pour atteindre 10,3 M. (23-06-03)*

Argentine : Edenor  Endesa va vendre sa participation (directe et indirecte) de 38 % dans Edenor à EDF. Cette vente fait suite à la décision de l'ENRE, qui supervise le secteur électrique argentin, d'obliger Endesa à se départir de certains de ses actifs au pays. (29-09-00) 
Brésil : COELCE Endesa acheté une autre tranche de COELCE de 2,27 %, pour la somme de 11 M $ US, portant ainsi sa participation dans l'entreprise à 59 %. Endesa détient en outre 91 % des actions votantes de COELCE. (19-07-00)
VENTE
Allemagne Endesa a signé des contrats de vente d'électricité pour 0,4 TWh en Allemagne pour 2004, 10 fois ce que l'entreprise espagnole avait fournit jusqu'à maintenant dans ce pays. (14-10-03)*
Italie : Ergon Energia Endesa et ASM Brescia (Italie) ont formé une coentreprise (50 - 50) : Ergon Energia. Cette nouvelle entreprise fournira gaz, électricité et services aux clients libéralisés italiens. `
L'électricité proviendra des centrales détenues par Endesa en Italie qui totalisent 5 720 MW et dont la production pour 2003 est estimée à environ 18 TWh. (04-11-03)*

Pour une image plus complète de la situation en Espagne, consultez l'index Espagne.