Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Accueil : Programmation : Programme : Projet

Programmation 2006-2009 Retour

Accroître la maîtrise des outils de gestion de l'environnement pour le développement (MOGED)

Dernière mise-à-jour: 19 avril 2007

Responsable du projet: ABDOULHALIK, Faouzia

A Ouagadougou, en Novembre 2004, nos chefs d'État et de gouvernement, conscients que la dégradation de l'environnement et la dilapidation des ressources naturelles représentent les menaces les plus importantes pour nos pays comme pour la planète entière, ont décidé d'arrêter des politiques nationales appropriées pour assurer l'exploitation et la gestion durable des ressources. Le cadre stratégique qu'ils ont adopté y fait référence de manière explicite.

Or pour l'élaboration de telles politiques et pour leur mise en œuvre optimale, il est fondamental de développer une bonne connaissance des ressources et des écosystèmes et de s'approprier les outils qui permettent d'en analyser aussi bien les conditions de saine gestion que les effets de toute activité économique et sociale d'envergure sur ces ressources et sur leurs écosystèmes.

L'évaluation environnementale et l'économie de l'environnement qui permettent d'appréhender et de prendre en compte les enjeux environnementaux, économiques et sociaux des programmes, plans et politiques sectorielles de développement sont parmi les plus importants de ces outils. Outils dont la pénétration demeure timide dans les pays francophones du Sud. Cependant les praticiens de l’évaluation environnementale et de l’économie de l’environnement sont fortement sollicités pour donner des prestations de services. Ces pratiques sont potentiellement porteurs de création d’emplois au niveau des administrations, des bureaux d’études et des centres de formation.

Le projet MOGED vise à relever ces défis, à travers d'une part, un renforcement des capacités pour une appropriation élargie de ces outils et de leurs méthodes d'analyse dans les pays, et d'autre part le développement de la connaissance dans ce domaine et sa capitalisation au sein de communautés de pratique dynamisées.

La stratégie d'intervention du projet MOGED portera sur le perfectionnement professionnel des cadres et des chercheurs concernés par l'élaboration et la mise en œuvre des politiques et des programmes de gestion des ressources naturelles y compris dans leur composante de formation et information. Ce perfectionnement sera organisé de deux manières distinctes mais complémentaires.

L'acquisition des connaissances de base (maîtrise des concepts, des outils et des méthodes), sera ouverte à l'ensemble des pays membres mais avec, cependant, des critères d'admissibilité bien définis. L’offre de formation de base cible les différents acteurs nationaux dont les besoins s’expriment différemment.

La maîtrise de la mise en oeuvre des outils se fera à travers :

  • des Cours thématiques régionaux dont le montage répondra aux priorités régionales et aux spécificités des écosystèmes. Ces cours régionaux porteront ainsi sur la Diversité biologique dans l'Océan indien et dans les PEID, les Ressources forestières pour l'Afrique centrale et les Ressources en eau pour l'Afrique de l'Ouest et du Nord. Les pays hôtes de ces cours seront déterminés suite à un appel d’offre tout en maintenant le caractère itinérant permettant une rotation entre les pays d’accueil. Les six cours régionaux du quadrium sont répartis comme suit : un pendant la 1ère année, deux par an au cours des années suivantes et un pendant la 4ème année
  • l'animation des communautés de pratique avec l’organisation d’un Colloque annuel sur l’Évaluation environnementale et de Journées scientifiques sur l’Économie de l’environnement se tenant tous les deux ans


La mise en œuvre de ces deux axes du Projet MOGED sera renforcée par la production et la diffusion de l'information à travers l'édition de manuels et de guides pédagogiques, les périodiques de la Francophonie et ses sites Web, notamment, Médiaterre.

En résumé l'offre de formation portera sur 4 modules résidents sur l'économie de l'environnement, 4 modules résidents sur l'évaluation environnementale, 2 Écoles d'été en économie de l'environnement, 4 Écoles d'été en évaluation environnementale, 6 Cours thématiques régionaux sur l'évaluation et la valorisation des ressources de l'environnement.

La réalisation de ces opérations se fera en partenariat avec les associations professionnelles francophones concernées (notamment le Secrétariat international francophone pour l'évaluation environnementale et l'Association des économistes écologues francophones ainsi que les associations nationales concernées). Ce partenariat sera enrichi également à travers les activités du Réseau Environnement et développement durable de l'AUF. Les activités de formation s'appuieront sur les centres d'excellence du réseau AUF, des centres de rattachement ou d'accueil des professionnels bénéficiaires des bourses accordées par l'AUF. Ceci contribuera au renforcement des partenariats entre l'OIF et les deux opérateurs spécialisés que sont, l'AUF et l'Université Senghor. Les agences spécialisées des Nations Unies (PNUE, PNUD, FAO, BM..) seront étroitement associées à la mise en œuvre du projet MOGED.

56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉLÉPHONE 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.