Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Accueil : Programmation : Programme : Projet

Programmation 2004-2005 Retour

Politiques énergétiques

Dernière mise-à-jour: 21 mai 2005

Responsable du Projet: GUERTIN, Chantal

Le projet vise globalement à appuyer les pays membres dans la mise en place de conditions réglementaires et institutionnelles qui contribuent à améliorer l'accès aux services énergétiques pour tous. Il poursuit trois objectifs spécifiques : renforcer les capacités, outiller les cadres et les institutions et appuyer les pays pour développer et mettre en oeuvre des politiques énergétiques et des cadres de régulation qui favorisent un accès élargi aux services énergétiques ; contribuer à la mise en place des conditions optimales de planification et de gestion du secteur; contribuer à la consolidation des processus de restructuration et au renforcement des mécanismes de réglementation.

Acquis

Les actions précédemment menées en matière d'accompagnement des réformes institutionnelles et réglementaires du secteur se poursuivent en 2005.
Certains programmes de formation seront développés en synergie avec le Centre régional d'enseignement spécialisé (CRES-Énergie), de l'Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) à Dakar.
La formation de haut niveau en réglementation économique et financière, initiée depuis maintenant quatre ans, ainsi que le module spécialisé en réglementation tarifaire, seront conduits et enrichis d'un nouveau module spécialisé sur les montages financiers et la négociation de contrats.
Parallèlement à ces formations, deux centres d'excellence en réglementation dans les pays du Sud seront promus comme pôles de rayonnement, d'animation de réseaux et de recherche-développement.
L'action initiée précédemment pour promouvoir le développement de systèmes d'information énergétique comme outils d'aide aux choix et à la prise de décision et comme élément de la visibilité du secteur et pour la mobilisation des investissements, sera dynamisée et entrera dans une phase opérationnelle en collaboration avec l'AFREC (Association africaine de l'énergie) et l'AIE (Agence internationale de l'énergie).
Le projet continuera à contribuer à la production, en français, de littérature spécialisée sur les thèmes de la planification et la politique énergétique ainsi que sur celui de la réglementation.
Le portail francophone en réglementation du secteur énergétique sera renforcé ainsi que le réseau francophone des régulateurs de l'énergie. Les liens avec le réseau africain des régulateurs (AFUR) seront consolidés.

Perspective

La situation énergétique mondiale est caractérisée par une utilisation souvent non rationnelle de l'énergie et par une inégalité flagrante face à son usage. Plus de 2 milliards de personnes n'ont ainsi pas d'accès aux formes modernes de l'énergie.
Face à cette situation, le Sommet de Johannesbourg pour le Développement durable a réaffirmé la place centrale de l'énergie en tant que moteur du développement économique, de l'équité sociale et de la lutte contre la pauvreté. Il en a souligné aussi l'impact négatif, en tant que source de pollution ou de surexploitation de ressources, sur la santé et l'environnement. Le Plan d'action du Sommet a réaffirmé, après la Commission sur le développement durable dans sa 9e session de 2001, la nécessité de développer des politiques et des cadres de régulation qui contribuent à créer les conditions économiques, sociales et institutionnelles nécessaires pour l'accès élargi à des services énergétiques fiables, abordables et respectueux de l'environnement.
La mondialisation des marchés de l'énergie qui conduit à une libéralisation accélérée de ce secteur avec les risques que cela comporte sur l'accès des plus démunis, induit des changements techniques, technologiques et organisationnels dont les impacts peuvent constituer des opportunités positives pour cet accès.
D'où la nécessité d'élaborer des politiques nationales et des cadres de régulation adaptés et qui permettent aux pouvoirs publics d'orienter, de planifier et de garantir une gestion transparente du secteur, optimisant l'action de tous les acteurs et facilitant la mobilisation des investissements.
Le projet, en continuité des actions menées au cours du biennum précédent, s'inscrit dans cette dynamique et vise principalement le renforcement des capacités humaines et institutionnelles pour faciliter le déploiement de ces politiques nationales et de ces cadres de régulation.

56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉLÉPHONE 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.