Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Accueil : Domaines d'intervention : Axe : Projet : Activité : Opération

[+] Pour en savoir plus sur la programmation de l'IFDD relative à cette opération

Atelier régional de formation sur les modules en ligne (e-learning) de la Convention sur la diversité biologique

SUR INVITATION SEULEMENT

Dernière mise-à-jour: 10 mai 2016
Responsable du projet : SOUMARE, Arona

Début de l'opération : 10 mai 2016
Fin de l'opération : 12 mai 2016
Lieu de l'opération : Saly [Sénégal]
Responsable de l'opération : SOUMARE, Arona

Description

Cet atelier devait initialement se tenir à Banjul (Gambie). Il a été finalement déplacé à Saly (Sénégal).

TERMES DE RÉFÉRENCE DE L'ATELIER (PDF, 400 Ko)

COMMUNIQUÉ DÉBUT DE L'ATELIER (10 mai 2016).

 

logos_saly_mai2016_400 

Partenaires

Le contexte

Les pays de la sous-région ouest africaine couverts par le Partenariat Régional pour la Conservation de la zone Côtière et Marine – PRCM – composés de la Mauritanie, du Cap vert, du Sénégal, de la Gambie, de la Guinée Bissau, de la Guinée et de la Sierra Léone recèlent une biodiversité de haute importance. Face aux défis des changements climatiques et de l’exploitation effrénée des ressources naturelles, la richesse biologique se trouve aujourd’hui menacée, allant de la raréfaction jusqu’à à la disparition de certaines espèces autrefois emblématiques. Pour juguler ce phénomène, des initiatives ont été prises par les Etats afin de préserver les ressources naturelles et infléchir la dynamique régressive actuelle, dont entre autres, la ratification par les différents Etats de la Convention sur la Diversité Biologique.
Pour mieux accompagner les pays de l’espace PRCM pour la mise en oeuvre de la CBD, le PRCM et ses principaux membres avec l’appui financier de la MAVA ont initié un projet intitulé « Projet d’appui aux pays de l’espace PRCM afin de répondre à leurs obligations dans le cadre de la CBD».
En novembre 2011, avec l'appui du secrétariat de la Convention sur la Diversité Biologique, le WWF WAMPO a organisé la première session de formation de formateurs sur 9 des 18 modules développés en ligne. L'Afrique de l'ouest devenait ainsi la 1ière région au monde à organiser une session de formation sur ces modules. Tous les pays du PRCM de l'espace PRCM y ont pris part à travers des représentants venus des institutions en charge des aires protégées, de la conservation de la biodiversité et de la recherche.
Afin de compléter la formation de formateurs sur l'ensemble des modules, une deuxième session s'avère nécessaire.
Cet atelier sera organisé par le PRCM en partenariat avec l'IFDD, le PNUD et le WCMC, ainsi que le SCBD. Sur les 19 modules développés par le SCBD, le choix portera sur 8 à 10, selon la pertinence et les enjeux pour l'Afrique de l'ouest en termes de gestion des aires protégées et de conservation de la biodiversité.
A l'instar de la première édition, les participants à cette deuxième session de formation seront choisis dans les pays de la sous-région de l’Afrique de l’ouest qui comprend les 7 pays du PRCM : Cap Vert, Gambie, Guinée, Guinée Bissau, Mauritanie, Sénégal et Sierra Leone. Idéalement, les participants à la première session de novembre 2011 devraient être invités afin de leur permettre de compléter l'ensemble des 18 modules.
Ils développeront leur connaissance et expertise [même théorique] sur tous 9 modules développés dans le cadre du programme de travail sur les aires protégées. Cette formation leur permettra de maitriser les références croisées entre les différents modules, étant donné que les modules, bien qu’ils couvrent les sujets abordés dans leur totalité, sont complémentaires et se renforcent.

Le public visé

L'ensemble des pays de l'espace PRCM seront conviés à cette rencontre à raison de 2 à 3 participants par pays.
Les participants ciblés pour cette session seront idéalement ceux qui avaient suivi la première session en novembre 2011. A défaut, des gestionnaires d'AMP membres du RAMPAO et des chercheurs originaires des institutions nationales de recherches (universitaires, ONG ou autres) devraient également être présents.
En outre, en vue de la consolidation du partenariat enclenché avec le Réseau des Aires Protégées d'Afrique Centrale (RAPAC) et la Convention d'Abidjan, il est prévu d'inviter un participant venant de chacune de ces institutions.

Les objectifs

Objectifs du projet :

  • Objectif 1 : Promouvoir le réseau existant d’AMPs (RAMPAO) et renforcer sa gestion, sa représentativité et la pleine participation de l’ensemble des parties prenantes à son animation.
  • Objectif 2 : Améliorer les cadres juridique et politique pour l’atteinte des objectifs de la CDB.
  • Objectif 3 : Promotion des mécanismes de financements pour la conservation de la biodiversité.

Résultats attendus de l'atelier :
Au terme de cette session/atelier de Banjul, un noyau de formateurs sera mis en place dans chaque pays de la sous région. Les membres de ces noyaux pourront s’assister mutuellement selon leurs expertises personnelles et selon les besoins. Ces noyaux constitueront un pool d’experts en aires protégées et conservation de la biodiversité pour la région

Le contenu

Modules proposés/retenus:
1. Module2: Integration of protectedareas
2. Module3: Transboundary protected areas and regional networks
3. Module6: Governance, Equity and benefit-sharing of protected areas
4. Module10: Appropriate Technology
5. Module11: Sustainable Funding
6. Module15: Monitoring
7. Module 17: Climate Change

56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉLÉPHONE 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.