Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie. Lien vers le site internet de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Accueil : Programmation : Programme : Projet : Activité : Opération

[+] Pour en savoir plus sur la programmation de l'IFDD relative à cette opération

École d'été francophone sous le thème: "La mise en œuvre des accords multilatéraux sur l'environnement comme levier de création d'emplois verts et d'activités génératrices de revenus"

Dernière mise-à-jour: 16 juin 2014

Début de l'opération : 17 juin 2014
Fin de l'opération : 20 juin 2014
Lieu de l'opération : [Maroc]
Responsable de l'opération : CHAFIL, Rajae

Description

Le modèle de production et de consommation qui a prévalu jusqu’ici dans le monde comporte des impacts sur l’environnement - la biodiversité, les sols et l’eau -, et sur le climat, qui font peser une menace croissante sur l’avenir même de l’humanité.
Par ailleurs, avec la crise économique, financière et environnementale mondiale actuelle, les politiques traditionnelles de l'emploi ne peuvent plus suffire à elles seules à générer des emplois productifs décents et durables, et il devient important de rechercher de nouvelles voies de progrès économiques.
Dans ce contexte, il est utile de considérer les opportunités d'emplois verts actuelles et les conditions permettant l'émergence d'une économie nouvelle, verte, durable, moins polluante, et génératrice d’emplois verts dans les pays en développement.
Afin d’appuyer les pays d’Afrique du Nord et d’Afrique de l’Ouest dans leurs efforts dans ce cadre, l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), organise dans le cadre de son programme « Négociations internationales sur l’environnement et le développement durable », à Rabat (Maroc) sous l’égide du Ministère marocain chargé de l’Environnement,  la 5ème édition de l’École d’été francophone sous le thème « La mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement comme levier de création d'emplois verts et d'activités génératrices de revenus».

 

Partenaires

Le contexte

Au cours des dernières décennies, la communauté internationale a développé un cadre de collaboration pour faire face aux différents défis résultant des impacts adverses des changements climatiques et de l’impact des activités humaines  sur les écosystèmes et les ressources naturelles. Dans ce cadre, plusieurs Conventions et d’autres instruments de droit international ont été élaborés et ratifiés par un grand nombre de pays afin d’intégrer la protection et la valorisation de l’environnement dans les politiques de développement et de croissance socioéconomique. La Conférence de Nations Unies sur l’Environnement et le Développement, tenue à Rio de Janeiro en 1992, a conduit à la mise en place de trois conventions internationales (dénommées « Conventions de Rio ») pour la protection de l’environnement, notamment :
•    La convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques
•    La convention des Nations Unies sur la diversité biologique
•    La convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification
Le Maroc et les autres pays de la région ont ratifié les trois Conventions de Rio, et ont mis en place des cadres institutionnels et réglementaires  spécifiques pour faciliter leur mise en œuvre et l’atteinte des objectifs attendus. Néanmoins, les principales entraves à cette mise en œuvre sont le manque de ressources financières ainsi que l’insuffisance des capacités techniques et institutionnelles pour la gestion et le suivi des projets et des activités spécifiques de terrain, avec comme conséquence la perte de plusieurs opportunités de financement et de création d’emplois.
Avec la crise économique mondiale actuelle quasi généralisée, il devient aujourd’hui urgent de mener une réflexion profonde pour identifier les besoins pressants des pays de la région pour accélérer l’atteinte des objectifs énoncés dans les trois conventions et promouvoir la transition vers une économie verte et la création d’emplois verts, qui sont créés soit par les industries et les entreprises à faible intensité de carbone, soit par celles qui se fixent comme objectif primaire le « verdissement » de l’économie (IILS, 2011). Cela comprend, mais pas exclusivement, des emplois qui contribuent à préserver les écosystèmes et la biodiversité, à rationaliser la consommation de l’énergie et des ressources naturelles, à réduire les émissions de carbone, et à minimiser les déchets et la pollution (OIT, 2008).
En partant de ces constats, l’Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD), dans le cadre du ‘’Programme Négociations Internationales sur l’environnement et le développement durable’’ et en collaboration avec d’autres partenaires, organise une école d’été à Rabat, Maroc, sous le thème « La mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement comme levier de création d'emplois verts et d'activités génératrices de revenus».

Le public visé

Seront associés au débat de cette École d'été les décideurs représentant notamment :
-    Les Ministères de l’environnement;
-    Les Conseils économiques et sociaux
-    Les Département de l’Industrie et des Finances
-    Le secteur privé……
Les partenaires au développement seront également conviés à participer aux débats.

Les objectifs

Cette École d'été se fixe comme objectif de stimuler le débat entre les institutions et organisations concernées au niveau national et régional sur les opportunités de création d’emplois verts en lien avec la mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement (AME) ; notamment les trois Conventions de Rio ; en identifiant les opportunités, les mesures à prendre, les acteurs, les bénéficiaires et les possibilités de financements.

Le contenu

L’école d’été concernant ‘’La mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement comme levier de création d'emplois verts et d'activités génératrices de revenus’’ aura une durée de quatre (4) jours, au cours desquels les définitions, les principes, les concepts clés, et les outils de l’économie verte et des emplois verts seront introduits et analysés avec les participants, notamment en relation avec les opportunités en lien avec la mise en œuvre des Conventions de Rio. Dans ce sens, les concepts seront contextualisés dans les différentes réalités nationales et régionales, avec comme objectif d’explorer les voies et moyens de favoriser la réorientation, voire la reformulation de politiques et stratégies visant à maximiser le potentiel de création d’emplois verts dans les secteurs clés de l’économie.
Les thématiques proposées incluent, entre autres les thèmes suivants:
•    Introduction aux Conventions de Rio en lien avec l’analyse des défis et des opportunités liées à leur mise en œuvre dans les contextes nationaux et régionaux concernés.
•    Discussion des concepts clés traités dans les Conventions de Rio, y compris les approches pour l’atténuation des changements climatiques et l’adaptation à leurs effets, avec la transition vers des modèles de développement durables et inclusifs.
•    Analyse des définitions de l’économie verte et des emplois verts, en lien avec la promotion des politiques et stratégie de développement durable.
•    Identification des politiques et des stratégies permettant de promouvoir la création d’emplois verts dans les régions concernés, notamment pour la mise en œuvre des Conventions de Rio et la transition vers une économie verte dans les secteurs productifs clés.
•    Analyse des outils de planification à la disposition des décideurs pour la formulation de stratégies intégrées et intersectorielles dans les domaines de l’économie verte, en lien avec l’atténuation et l’adaptation aux changements climatiques, la protection de la diversité biologique et la lutte contre la désertification.
La manifestation est organisée sous forme d’une alternance entre les présentations des experts et les discussions avec les participants, notamment à travers l’analyse d’exemples pertinents et d’études de cas dans les pays concernés. La grande diversité de développement socio-économique entre les pays, ainsi que la différence dans les niveaux de disponibilité des ressources naturelles, et la situation de leurs écosystèmes, permettront d'analyser les défis et les opportunités de création des emplois verts sous différents angles, en l'adaptant aux situations nationales spécifiques et aux objectifs nationaux de développement durable. La contribution active de tous les participants sera encouragée par des exercices pratiques tout au long de la manifestation.
L’école d’été  concernera toutes les parties prenantes qui jouent un rôle dans la mise en œuvre des accords multilatéraux sur l’environnement, ainsi que dans la réalisation d’activités liées au développement durable, l’économie verte et les emplois verts dans les différents pays, notamment les Administrations publiques, les autorités et collectivités locales, les élus, le secteur privé, le secteur éducatif, les partenaires au développement et les ONG.

Programme

Jour 1
Le premier jour comprend une introduction aux trois Conventions de Rio, et une analyse des raisons pour lesquelles la transition vers une économie verte représente une occasion pour atteindre les objectifs clés de durabilité au niveau sectoriel et national. Dans ce sens, les définitions, les théories et les concepts clés de l’économie verte seront abordés, en se focalisant sur les différents termes, définitions, et approches utilisés par les organisations internationales en fonction de leur mandat et de leurs stratégies. Les définitions et concepts clés incluent, entre autres: (1) l’Économie Verte; (2) la Croissance Verte ; (3) l’Economie Circulaire ; (4) les Emplois Verts….
Les défis et les opportunités pour la réalisation des objectifs énoncés dans chaque Convention de Rio seront largement analysés et discutés.

Jour 2
Le deuxième jour se focalisera sur l’analyse des différentes options d’investissement et de politiques publiques qui peuvent potentiellement faciliter la mise en œuvre des Conventions de Rio, la transition vers l’économie verte et la création d’emplois verts dans les secteurs clés de l’économie à travers la présentation des expériences menées dans certains pays. Par la suite, et sur la base de la vision et des objectifs sectoriels, l’analyse se concentrera sur les politiques et les investissements publics nécessaires pour la création des emplois verts.
En considérant les leçons apprises par les différentes organisations internationales et les pays, on aura une séance multipartite à laquelle participeront les principaux acteurs impliqués dans la mise en œuvre des Conventions de Rio et la promotion des politiques vertes au niveau national et régional (PNUD, Banque Mondiale, OIT, USAID, GIZ, coopération bilatérale….).
Des travaux de groupes concernant les opportunités de création d’emplois verts offertes dans le cadre de chacune des 3 conventions de Rio seront également menés.

Jour 3
Au cours du troisième jour, mesures à prendre, ainsi que les priorités pour le renforcement des capacités des différentes parties prenantes sont identifiées sur la base des spécificités de chaque pays et région intéressés. Une importance particulière sera donnée aux besoins en renforcement des capacités pour l’accès aux opportunités de financement existant au niveau international. Par ailleurs, des approches efficaces pour favoriser l’intégration des politiques « vertes » dans la planification du développement national et régional seront discutées.
La journée comportera également une analyse du travail que la communauté internationale est en train de conduire pour créer des indicateurs et des modèles pour soutenir les stratégies de l’économie verte et la création d’emplois verts.
Des travaux de groupes concernant les politiques à mener et les mesures à prendre pour faciliter la création d’emplois verts dans le cadre de la mise en œuvre de chacune des 3 conventions de Rio seront également menés.

Jour 4
Le matin du quatrième jour sera consacré à la présentation et la discussion des résultats des travaux de groupes concernant les politiques à mener et les mesures à prendre pour faciliter la création d’emplois verts dans le cadre de la mise en œuvre de chacune des 3 conventions de Rio.
L’après-midi sera consacré à une Table Ronde de Haut Niveau avec les décideurs et les autres parties prenantes sous le thème :
«Faire des opportunités de création d’emplois verts une réalité : quelles mesures prendre? qui sont les acteurs? Pour quels bénéficiaires? et avec quels financements? »

56, RUE SAINT-PIERRE - 3e étage - QUÉBEC G1K 4A1 CANADA TÉLÉPHONE 1 418 692 5727
TÉLÉCOPIE 1 418 692 5644 COURRIEL ifdd@francophonie.org
© Organisation internationale de la Francophonie.